Nos références

L’harmonie des couleurs

Les abords piétons et cyclables de l'hôtel de ville de Caen ont été pensés en harmonie avec le bâtiment. Un chantier exemplaire qui montre toutes les possibilités du béton désactivé.

Un souci d'accessibilité et de sécurité
Aménager des cheminements piétons et cyclables accessibles à tous et sécurisés, sur l'esplanade Jean-Marie Louvel devant l'hôtel de ville de Caen, tel était le défi. Unibéton avec Mineral Classic a remplacé l'ancien gravillon par un cheminement piéton et une piste cyclable en béton décoratif, dans deux tons différents. Un revêtement plus sûr, accompagné d'une séparation visuelle et tactile entre piétons et cyclistes, pour faciliter l'accès aux personnes mal ou non voyantes. Ce dispositif a été pensé avec les associations membres de la Commission Communale pour l'Accessibilité et du groupe de travail Voirie.

Une couleur inédite
Pour des raisons esthétiques de mise en valeur du bâtiment historique, la ville a souhaité un béton décoratif qui s'accorde avec la pierre de Caen, de couleur beige. Après des essais de différents ciments, Unibéton a proposé un ciment clair auquel a été ajouté un colorant jaune qui restitue tout l'éclat de la couleur et donne au béton désactivé une belle teinte couleur sable sur la partie piétonne. Une première qui a fait depuis des émules sur les chantiers de la région.

Désactivation à sec : une première en France
La proximité du jardin à la française et les contraintes environnementales rendaient impossible la désactivation habituelle des bétons avec un Kärcher. Mineral Service a donc eu recours, pour la première fois en France, à la désactivation à sec, à l'aide d'une machine équipée de brosses rotatives, qui aspire et stocke directement les déchets dans des sacs.

Témoignage de Florian Hélie, Chef d'agence Mineral Service
« La municipalité voulait quelque chose de pratique, de pérenne et qui respecte la beauté du site. Nous avons proposé deux pistes en béton de 1,20 m de large sur environ 300 m de long : une pour les piétons, une pour les vélos. Nous les avons traitées avec les mêmes granulats mais avec des couleurs et des finitions différentes pour bien les identifier.
La piste pour les piétons est en béton désactivé jaune, coloré dans la masse ; celle pour les vélos en béton gris finition squamée. Cette nouvelle technique que nous avons mise au point permet, grâce à une ponceuse équipée de diamants adaptés, de couper en surface la peau du béton durci et de faire apparaître les granulats en laissant un revêtement lisse. »

Témoignage de Cécile Dossou, maire adjointe de Caen en charge de la voirie, des travaux et de la gestion des espaces publics
« L'esplanade de l'hôtel de ville est un lieu centralisant des flux très importants de piétons et de cyclistes. La séparation des flux et la bonne compréhension de l'aménagement étaient des enjeux majeurs de ce projet. Réussir son intégration sur ce site historique et hautement symbolique de la ville était par ailleurs un objectif général évident. Les retours des usagers (piétons, cyclistes) et des associations (ayant participé ou non à la démarche) sont positifs. L'appropriation et la compréhension de l'aménagement sont bonnes et répondent aux besoins. L'intégration esthétique dans le site est réussie. Ce résultat conforte l'importance et l'intérêt du travail partenarial souhaité pour ce projet entre la ville, l'Architecte des Bâtiments de France, les associations et les entreprises. »

  • i.tech

Photothèque